NAVIGATION
Devenir négociateur indépendant dans l’immobilier

Si vous rêvez de devenir négociateur immobilier et que vous avez envie d’évoluer dans un secteur porteur et dynamique, plusieurs possibilités s’offriront à vous. En effet, les professionnels de l’immobilier ne bénéficient pas tous du même statut. Ces différences sont observables au niveau des services qu’ils pourront rendre dans le cadre de leur métier, mais aussi des obligations légales qu’ils devront remplir pour exercer cette profession. On dénombre trois possibilités en tant qu’agent immobilier. Quels sont-ils ? Comment faire le bon choix ?

FCI Immobilier vous guide et vous accompagne dans cette nouvelle mission de vie professionnelle !

Devenir négociateur immobilier salarié

C’est le premier statut auquel vous pouvez prétendre en tant qu’agent immobilier. Il faut toutefois savoir que ce statut devient de plus en plus rare dans l’univers de l’immobilier en France. Pour obtenir tous les détails légaux relatifs à ce statut, il faut se référer à l’avenant n°31 du 15 juin 2006 à la convention collective nationale (CCN) de l’immobilier. Mais pour faire bref, il s’agit d’un salariat classique. Le travailleur est lié à son patron par un contrat de travail. Généralement, il touche un salaire fixe puis une commission est ajoutée en fonction des ventes réalisées. Il existe une convention collective permettant de prospecter sur un secteur géographique défini en amont. Enfin, l’agent immobilier salarié doit généralement rentrer des mandats au sein de son agence en prospectant, puis faire visiter les biens immobiliers mis en vente ou en location au sein de l’agence. Il s’agit de salariat classique, comme dans n’importe quelle entreprise.

Devenir négociateur immobilier indépendant

Le statut d’agent immobilier permet de travailler seul et à son compte. Il est même possible de monter sa propre agence avec un réseau d’agents immobilier. Il faut pour ce faire obtenir une carte officielle d’agent immobilier qui est la preuve du droit d’exercice dans ce secteur. Cependant, cette dernière, délivrée uniquement par la Chambre de Commerce et d’Industrie, est obtenue sous certaines conditions. Il faut évidemment que le demandeur ait un casier judiciaire vide, et qu’il fasse preuve d’une solide garantie financière qu’il aura obtenu auprès d’une banque. Il doit également souscrire à une police d’assurance. La détention de cette carte professionnelle d’agent immobilier est obligatoire pour exercer son métier en toute indépendance. L’agent immobilier pourra alors vendre et louer des biens immobiliers. Il gérera l’intégralité des dossiers, de la mise en vente ou en location, à la finalisation de ces actes. Il doit également être formé pour les actes notariés, et être en mesure d’accompagner ses clients du début à la fin. Exercer le métier d’agent immobilier en toute indépendance est une possibilité, mais ce n’est pas le statut le plus simple. La charge de travail est rapidement très lourde. Cependant, ceux qui sont passionnés vont adorer !

Devenir négociateur commercial ou mandataire

L’agent commercial immobilier est également appelé le mandataire immobilier. Ce dernier ne dispose pas de la carte professionnelle mais signe un contrat de mandat avec un agent professionnel. Il ne dispose pas de la carte professionnelle et ne peut donc pas exercer les mêmes prestations qu’un négociateur  immobilier indépendant. Il doit se référer à l’article L134-1 du Code du commerce et faire une demande d’immatriculation auprès du RSAC (registre spécial des agents commerciaux). Il faut savoir que l’agent commercial et l’agent immobilier sont liés par un mandat, qui n’est pas un contrat de travail. Les deux travaillent en collaboration pour développer l’agence immobilière. Généralement, le mandataire des missions et des objectifs. Par exemple, il est doit atteindre un certain chiffre d’affaires annuel. Le mandataire va régler ses propres cotisations sociales. Il peut choisir entre différents statuts juridiques mais va généralement débuter comme auto-entrepreneur. Il faut enfin savoir que le montant de la commission sur chaque vente dépend du mandat qui a été signé, et est variable d’une agence à l’autre. Difficile donc de donner une fourchette.  Le mandataire est toutefois limité dans ses actes et ne remplacera jamais un agent immobilier. Il y a certaines choses qu’il ne peut pas faire, mais il reste autonome et totalement indépendant. Ces dernières qualités sont les plus intéressantes d’ailleurs en tant que mandataire immobilier.

Devenir négociateur immobilier en portage salarial

Être indépendant et salarié est également possible ! Le portage salarial est une forme d’emploi qui associe les avantages du salariat et ceux de l’indépendance. Le consultant est salarié de la société de portage salarial pour les besoins de ses missions qu’il réalise chez ses clients sans aucune contrainte administrative. Le portage salarial immobilier concerne tout professionnel dans le secteur de l’immobilier souhaitant bénéficier du statut de salarié et des avantages correspondants (sécurité sociale, indemnités chômage, assurances retraite…) tout en conservant une autonomie dans l’exercice de leur activité.

 

Vous l’aurez compris, il existe principalement trois statuts pour exercer le métier d’agent immobilier. Chaque statut a son intérêt et ses avantages. En réalité, le choix de ce statut va vous permettre de définir vos missions et votre vie professionnelle future. Il est important de bien vous renseigner avant d’opter pour l’un ou pour l’autre, afin de ne pas perdre de temps et de vous épanouir pleinement dans votre vie professionnelle d’agent immobilier.


Toutes les actualités