Menu

Entretien avec Diane de la MORINIERE, Négociatrice sur Paris (15ème), en portage salarial chez FCI Immobilier

Photo de Diane de la Moriniere

Mardi 25 mars 2014 à 15h, une négociatrice en portage salarial chez FCI Immobilier s’est prêtée au jeu en répondant à quelques questions à propos de sa situation actuelle, son parcours professionnel et de son activité de négociatrice immobilière en portage salarial, lors d’un interview téléphonique avec la société FCI Immobilier.

Pouvez – vous vous présenter ?

Je m’appelle Diane de la MORINIERE, j’ai 48 ans et je suis négociatrice chez Pierres de Paris, une petite agence à taille humaine située dans le 15ème arrondissement. Nous proposons la transaction simple, la location et gestion locative. Nos clients sont principalement des personnes qui cherchent à se loger, puis des investisseurs dont ceux que l’on dirige vers le LMNP (très bons produits d’investissement entre autre pour défiscaliser, bon rendement, pas de soucis de gestion etc.).

Domiciliée à Levallois Perret, j’officie principalement dans l’Ouest parisien dont le 92 où j’ai constitué ma propre clientèle. En développant mon réseau professionnel dans certaines villes comme Neuilly et Levallois, cela a engendré un bouche à oreille favorable, me permettant de rencontrer plus facilement les clients.

Pouvez-vous nous parler de votre parcours professionnel ?

J’ai débuté ma carrière dans le secteur de la publicité en tant que commerciale grands comptes et Manager. Lorsque j’ai effectué ma reconversion professionnelle il y a 5 ans dans l’immobilier, cela  n’a surprît personne car c’est un domaine qui me passionne depuis toujours.

Je suis réellement tombée amoureuse de Paris et du charme de son architecture. Lorsque j’habitais dans une chambre de bonne sur Paris, j’imaginais souvent l’intérieur des appartements avoisinants et l’agencement de chaque pièce, que ce soit dans de grands ou petits volumes.

Durant 3 ans, j’ai exercé l’activité de négociatrice immobilière en statut auto entrepreneur. J’étais autonome, je m’organisais comme je voulais notamment lors de ma grossesse, bref, un statut qui me convenait jusqu’à que je dépasse le plafond de chiffre d’affaires fixé par le régime de l’auto entrepreneur et que je sois requalifiée en agent commercial, un statut comportant pour moi un certain nombre de contraintes.

Je me suis donc penchée sur les autres solutions existantes pour facturer mes commissions. C’est de cette manière que je mène mon activité en portage salarial chez FCI Immobilier depuis plus de 2 ans.

Parlez-nous de votre activité de négociatrice en portage salarial chez FCI Immobilier…

En optant pour le portage salarial, je bénéficie désormais du statut de salarié et de ses avantages tout en conservant mon autonomie.

Et contrairement au statut auto entrepreneur où vous avez tout de même des obligations administratives à remplir et des règles de gestion à respecter même si vous ne faites pas de chiffre d’affaires, en portage salarial, vous êtes complètement déchargé de cette partie ingrate gérée par FCI Immobilier, qui me reverse par la suite mes commissions en salaires nets.

C’est donc un statut que j’apprécie pour sa simplicité. J’ai l’esprit tranquille et peut me concentrer à fond sur le cœur de mon activité, l’immobilier.

Pour quelle(s) raison(s) avez-vous choisi le portage salarial chez FCI Immobilier ?

C’est une de mes connaissances, elle-même en portage qui m’a recommandé la société FCI Immobilier. Je suis à mon tour très satisfaite des services rendus.

L’équipe est dynamique, à mon écoute lorsque j’en ai besoin. Je sais que je peux complètement me reposer sur eux dans la gestion et suivi de mon activité.

 

Découvrez son interview en vidéo !

 

Propos recueillis par Caroline Portier


Toutes les actualités