NAVIGATION
Acheter une résidence secondaire : les éléments à prendre en compte

 

S’il se limite encore à une élite, l’achat d’une résidence secondaire continue de faire de nombreux adeptes. Investir dans une maison secondaire comporte aussi de nombreux avantages pour les investisseurs. Focus sur les éléments à prendre en compte pour faire les bons choix.

 

Acheter une résidence secondaire : pour quelles raisons ?

Profiter de vacances en famille

Posséder une maison familiale permet de s’offrir des vacances à moindres frais, contrairement aux hôtels et autres locations temporaires. Pour les familles nombreuses, la maison secondaire est un point de ralliement idéal pour passer plus de temps avec ses proches.

La résidence secondaire constitue un point d’ancrage pour réunir des personnes géographiquement éloignées le reste de l’année. En famille ou entre amis, investir dans une maison de campagne revêt une dimension sentimentale particulièrement recherchée. Une résidence secondaire est un havre de paix loin des centres urbains, où l’on aime se ressourcer seul ou à plusieurs.

Construire un patrimoine solide

Acheter une résidence secondaire permet aussi aux investisseurs de se construire un solide capital. En effet, investir dans la pierre est une solution encore intéressante aujourd’hui. Une résidence secondaire permet également de préparer sa transmission à destination des générations suivantes. Toutefois, organiser la succession d’un bien immobilier est une démarche qui s’anticipe.

Il s’agit de s’y prendre le plus tôt possible, surtout si les bénéficiaires de la succession sont nombreux. Dans le cadre d’une donation, notons que les droits de donations sont réduits lors d’une transmission avant 71 ans. Pour éviter les déconvenues, créer une indivision est aussi recommandée en cas de donations multiples.

En cas de revente de la résidence secondaire, la question de la plus-value est également à prendre en compte. En effet, les plus-values concernant les maisons secondaires sont imposées à hauteur de 19 %, dont une majoration de 12 % de prélèvement social. Si la vente génère une plus-value de plus de 50 000 euros, une taxe complémentaire jusqu’à 6 % s’applique aussi. Notons toutefois que la plus-value est entièrement exonérée en cas d’acquisition de la résidence secondaire depuis plus de 15 années.

Préparer sereinement la retraite

Acquérir une résidence secondaire est donc idéal pour séjourner les week-ends et pendant les vacances. Toutefois, certains investisseurs achètent une maison secondaire pour préparer sereinement leur retraite. Après une vie d’activité professionnelle intense, certains souhaitent s’installer dans un cadre de vie plus agréable. Il s’agit, par exemple, de retourner dans leur région d’origine, ou de privilégier des secteurs ensoleillés, à la campagne ou au bord de la mer.

Arrivés à la retraite, les propriétaires de la résidence peuvent alors revendre leur résidence secondaire. Toutefois, beaucoup choisissent de revendre leur maison principale pour venir s’installer définitivement dans leur deuxième résidence. Il convient de noter que l’achat d’une maison secondaire reste un placement à long terme. II faut rester vigilant quant à la viabilité du bien, sa localisation et son caractère fonctionnel.

Proposer sa résidence secondaire en location

Mettre sa maison secondaire en location comporte de nombreux avantages. En effet, un français passe en moyenne 44 nuitées par an dans sa maison de campagne. Pour échapper au syndrome de la maison vide, il est possible de transformer votre résidence secondaire en meublé de tourisme. Un meublé de tourisme concerne tout type de logement secondaire (studio, appartement ou maison). Toutefois, il doit respecter certains critères comme :

  • Accueillir des locataires ponctuelles et non permanents ;
  • Être à la disposition exclusive du locataire ;
  • Ne pas dépasser une durée de location maximale de 90 jours ;
  • Être meublé à minima (meubles, literie, frigo, cuisine aménagée, etc.).

Certaines vérifications restent également à prévoir. En fonction du lieu de votre résidence, une déclaration de votre meublé en mairie sera obligatoire. Une inscription au répertoire Sirène de l’INSEE est envisagée, tout comme une demande de classement de votre bien. Vous pourrez enfin solliciter une agence pour mettre une annonce de votre résidence en location.

Notons que le revenu des loyers offre de nombreuses possibilités pour réduire l’investissement de base. Il permet, par exemple, de participer au remboursement du crédit, de payer les charges fixes, ou d’envisager des vacances ailleurs en toute sécurité.

Résidences secondaires : les inconvénients à prendre en compte

Nous l’avons vu, acheter une résidence secondaire constitue un rêve pour bon nombre d’investisseurs. Toutefois, il s’agit d’un achat à ne surtout pas prendre à la légère. Certains inconvénients doivent aussi être envisagés pour mieux anticiper les coûts à prévoir.

Prévoir les coûts d’entretien

Notons que l’entretien d’une résidence secondaire implique les mêmes postes budgétaires que pour votre résidence principale. On cite par exemple :

  • Le remboursement de votre crédit ;
  • Les différents impôts (taxes foncières, etc.) ;
  • L’entretien de la résidence (réfection toiture, entretien jardin, piscine, etc.) ;
  • Les coûts de fonctionnement (chauffage, eau, électricité, etc.) ;
  • L’assurance de votre maison.

Notons que d’autres dépenses se rajoutent souvent à ces pôles de dépenses obligatoires. C’est le cas si l’on doit payer une connexion internet, une redevance audiovisuelle ou une alarme de sécurité. Les dépenses liées aux trajets entre le domicile et la résidence secondaire sont aussi à prendre à compte.

Afin de repérer les dépenses inutiles, il convient de s’interroger sur le temps réel que l’occupant compte passer dans sa maison secondaire à l’année. Par ailleurs, il est nécessaire de rester vigilant quant à l’état général du bien. Cette précaution d’usage évite les mauvaises surprises, pas toujours visibles lors d’une première visite (terrain inondable, infiltration d’eau, etc.).

Être au clair avec le projet

Acquérir une résidence secondaire est une démarche particulièrement séduisante. Toutefois, certains profils doivent s’abstenir pour éviter les désillusions. La maison de campagne convient plutôt aux personnes appréciant de passer leurs vacances au même endroit. Pour les grands voyageurs en quête de dépaysement, l’achat d’une résidence secondaire n’est certainement pas adapté.

Par ailleurs, il convient de bien anticiper certains critères comme l’éloignement de la résidence. Moins la maison secondaire est accessible, plus il sera compliqué de s’y établir longtemps. L’erreur est d’investir dans un bien immobilier coûteux et ne pas en profiter à la hauteur de ses espérances.

En conclusion

Différents critères sont à prendre en compte avant d’acquérir une résidence secondaire. C’est le cas du budget à prévoir, de l’état de la résidence ou de son éloignement géographique. Notons qu’il est aujourd’hui possible d’acquérir une résidence à plusieurs ou aux enchères pour limiter les frais. Devenir propriétaire implique toutefois des responsabilités et des coûts qu’il convient de bien appréhender.


Toutes les actualités