Menu

Comment réconcilier les propriétaires et les locataires ?

Comment réconcilier les propriétaires et les locataires ?

Les propriétaires et les locataires ne s’entendent pas toujours. C’est même parfois carrément la guerre. Cette situation est invivable pour les deux parties, et pourtant malheureusement très fréquente en France. Alors de nouvelles solutions ont été envisagées pour réconcilier les locataires et les propriétaires. Quelles sont-elles ? FCI Immobilier vous en dit plus à ce sujet.

Des désaccords trop fréquents

Il faut savoir qu’en France, 6,7 millions de logements constituent le parc locatif privé. Un ménage sur quatre est concerné par ce système. En outre, deux tiers des propriétaires préfèrent gérer eux-mêmes leur bien immobilier, et ne font donc pas appel aux agences immobilières. Ces derniers affirment souvent que le coût des honoraires est trop élevé.

On constate également une certaine méfiance envers les agents immobiliers qui souffrent parfois d’une mauvaise réputation. Les tensions sont observables lorsqu’il y a une gestion directe. En effet, les relations entre les propriétaires et les locataires sont bien trop souvent tendues. En effet, certains pointent du doigt les discriminations ou encore les litiges voire même les infractions à la loi. La situation est compliquée, et c’est pour cette raison qu’il est essentiel de trouver des solutions adaptées.

Des solutions envisageables pour apaiser les deux parties

C’est le rapport Nogal qui est à l’origine de ces recherches. En effet, l’ambition est de rapprocher les propriétaires et les locataires, en donnant un rôle plus important à l’agent immobilier. Ce dernier ne doit plus être source de méfiance et bel et bien une personne de confiance. Et cela passe par un nouveau type de mandat de gestion. C’est le député LREM Mickaël Nogal qui est à l’origine de ce rapport. Il souhaite améliorer le rapport entre les propriétaires et les locataires, et propose ainsi de nouvelles méthodes. Il souhaite encourager les propriétaires à louer leurs biens immobiliers via des agences.

Et pour les motiver, il espère leur offrir certaines garanties, comme le paiement du loyer à la bonne date, quoiqu’il arrive au locataire. L’objectif est bien entendu de limiter les loyers impayés. Mais ce n’est pas tout. Le député entend proposer d’autres solutions pour apaiser les tensions durablement.

De nouvelles méthodes mises en place

Il faut savoir que le premier motif de litige entre les locataires et les propriétaires concerne la restitution du dépôt de garantie. Ce dernier est versé à la signature du bail. Or, la conservation de ce dernier est souvent considérée par le locataire comme abusif. C’est une véritable source de médiane pour les locataires. Le député souhaite donc revenir sur cette disposition. En outre, la vétusté des éléments d’un logement est également source de tensions, et le rapport propose la mise en place d’une grille de vétusté pour éviter les différences d’interprétation.

Enfin, concernant la caution de personnes physiques qui est très aléatoire et difficile à vivre pour les locataires, le député demande la mise en place d’alternatives par les agents immobiliers.

Le rapport Nogal pointe du doigt les tensions existantes entre les propriétaires et les locataires, et propose donc de nouvelles solutions. La proposition de loi devrait être examinée en septembre prochain. Affaire à suivre…

Notez cet article


Toutes les actualités