NAVIGATION

Si vous étiez en pleine recherche d’achat de logement avant la crise sanitaire actuelle, il est possible que vous envisagiez de déposer une demande de crédit immobilier, ou que vous l’ayez déjà fait. La crise liée à la lutte contre le Covid-19 a tout mis en pause, et malheureusement, il va sans doute falloir prendre votre mal en patience. Du moins pendant quelques semaines… Que va-t-il se passer pour votre demande de crédit immobilier ? Quels sont les délais d’attente ?

Des impacts évidents

Actuellement, toute la France est mise en pause. Depuis le 17 mars dernier, les Français sont confinés chez eux, et ils doivent éviter le plus possible de sortir. Seuls quelques autorisations sont accordées, mais dans l’ensemble, la règle est la même pour tout le monde : restez chez vous ! Du coup, la plupart des projets en cours sont stoppés, y compris les projets immobiliers. Si vous aviez déposé une demande de crédit immobilier, il va falloir faire preuve de patience. En effet, tous les maillons de la chaîne immobilière sont impactés par la crise liée à la lutte contre le Covid-19. La seule priorité actuelle est de limiter la propagation du virus sur le territoire français. Le reste passe au second plan, y compris l’obtention des crédits immobiliers. Ce qui peut être très frustrant pour ceux qui attendent une réponse !

Un maintien de certains services

Il faut savoir que les banques continuent à fonctionner en France pendant la crise sanitaire. De ce fait, plusieurs services poursuivent leur travail. D’ailleurs, les délais de traitements sont raisonnables. En revanche, tout ce qui concerne les crédits immobiliers est pour l’instant mis en pause dans la plupart des établissements et organismes bancaires. Ce n’est pas une priorité, ce qui semble en effet assez logique. D’ailleurs, les courtiers sont sortis du silence pour rappeler aux particuliers d’éviter de s’impatienter durant cette période de confinement qui est si particulière. Les banques également demandent aux courtiers d’éviter de prendre des engagements trop courts. Il faudra sans doute patienter plus longtemps que prévu car les délais s’allongent de plusieurs semaines. En outre, il faut savoir que les renégociations de prêts qui sont en cours sont considérées comme moins prioritaires que les nouveaux dossiers.

Une attente parfois longue

C’est une mauvaise nouvelle pour ceux qui attendent avec impatience de boucler leur dossier de crédit immobilier. Certains en ont besoin pour cet été… et malheureusement, cela risque d’être compliqué de tenir les délais. Ceux qui espéraient intégrer leur nouveau logement pour la rentrée scolaire pourraient avoir de mauvaises surprises. Il faut éviter d’engorger le système bancaire actuellement, et certains établissements demandent d’éviter de transmettre de nouveaux dossiers pour l’instant. Pour ceux qui sont dans cette situation, il n’y a plus rien à faire à ce jour à part attendre des jours meilleurs.  Il faut en outre avoir conscience d’une autre chose : le prix des biens immobiliers pourrait être réévalué après la crise. Il faudra en effet s’assurer que le bien n’est pas surévalué, et ainsi redéfinir le montant de son emprunt. Ce qui pourrait, certes, faire perdre à certains un temps précieux, mais surtout leur permettre d’économiser de l’argent.

La fermeture du crédit immobilier

La Banque centrale européenne, appelée plus communément la BCE, a tenu à rassurer les particuliers. Pour l’instant, les banques n’ont pas à fermer le crédit immobilier, même si la tentation est grande en ces temps incertains. Cependant, le Gouverneur de la Banque de France est sorti du silence pour déclarer : « Je vais proposer au Haut conseil de stabilité financière le relâchement du « coussin » contracyclique (les réserves minimales des banques pour faire face à une crise, NDLR) pour favoriser le crédit aux entreprises et aux ménages. » C’est en soi une très bonne nouvelle qui devrait permettre aux ménages d’être rassurés. Les particuliers peuvent redouter la fermeture du crédit immobilier dans les semaines à venir, mais ce n’est pas d’actualité pour le moment. Il faut toutefois jouer la carte de la prudence et continuer à surveiller l’actualité puisque tout évolue très rapidement.

Vous l’aurez compris, votre projet immobilier et notamment votre demande de crédit immobilier, est bel et bien mis en pause pour l’instant. Vous devez prendre votre mal en patience, comme tout le monde. Et surtout… restez chez vous !


Toutes les actualités