Menu

La problématique du logement est-elle oubliée par le Gouvernement ?

photos

La nouvelle loi Elan inquiète beaucoup les professionnels de l’immobilier. Et c’est notamment l’absence de certaines questions dans le Grand Débat National qui est actuellement en cours dans notre pays qui est au cœur du débat. Car la problématique du logement ne semble pas être une réelle priorité, alors que la baisse de logements est une réalité en France.

La problématique du logement oubliée

Emmanuel Macron a initié le Grand Débat National le 14 janvier 2019. Il a adressé un courrier aux citoyens français dans lequel il est posé environ trente questions. Ces dernières étaient regroupées en thématiques à savoir l’organisation de l’Etat, les impôts, la transition écologique et enfin la démocratie. On constate toutefois que dans toutes les questions abordées, celles du logement sont très peu nombreuses voire carrément inexistantes. La seule question relative à cette problématique était la suivante : Quelles sont les solutions pour se déplacer, se loger, se chauffer, se nourrir qui doivent être conçues plutôt au niveau local que national ? Un manque de considération que les professionnels du secteur de l’immobilier ont bien du mal à comprendre. D’autant plus que les inquiétudes sont de mises, notamment face à la chute de l’immobilier en France.

De nombreuses interrogations

Il n’y a donc que peu de questions relatives au logement dans le Grand Débat National mené actuellement dans notre pays. Bien évidemment, cette absence a conduit plusieurs fédérations à sortir du silence et à faire part de leurs inquiétudes vis-à-vis notamment de la baisse de la demande de constructions enregistrée en 2018. Malheureusement, cette tendance se poursuit cette année ! Se loger devient de plus en plus difficile dans plusieurs grandes agglomérations françaises et la construction est en baisse. On peut illustrer ces propos par la ville de Toulouse qui voit sa population augmenter chaque année de 4 000 habitants environ : où les loger alors que les logements neufs sont de moins en moins nombreux ? L’accès au logement est une problématique réelle qui semble pourtant oubliée des politiques.

Plusieurs interpellations à ce sujet

Les professionnels de l’immobilier ont été nombreux à sortir du silence pour insister sur ces problématiques auprès du Gouvernement. D’ailleurs, le ministre du logement, Julien Denormandie, a été interpellé à ce sujet. Les professionnels du secteur immobilier ont notamment pointé du doigt la politique jugée trop restrictive ou encore le Prêt à Taux Zéro qui a été recentré sur une seule partie du territoire. La loi ELAN a également été visée dans ces questions au Gouvernement. Mais ce n’est pas tout. On pense par exemple à la Fondation Abbé Pierre qui aimerait une impulsion financière afin de relancer la construction dans certaines communes. Cette dernière s’appuie sur des observations légitimes qui ont conduit à pointer du doigt certaines communes françaises dans lesquelles il est très difficile de se loger actuellement.

Les problématiques en lien avec le logement en France sont une réalité. Elles semblent pourtant être les grandes oubliées du Débat National qui se poursuit actuellement, ce qui inquiète à juste raison les professionnels de l’immobilier. Affaire à suivre…

 


Toutes les actualités