NAVIGATION
10 mesures phares pour accompagner les travailleurs indépendants dans l’immobilier

53,5 % des négociateurs dans le domaine de la transaction immobilière sont indépendants. Pour mieux comprendre les attentes de ces derniers et améliorer leurs rapports avec les agences, la Fédération nationale de l’immobilier (FNAIM) a sollicité un état des lieux pour le secteur à Laurent Grandguillaume, vice-président de la Fondation « Travailler Autrement ». Dix recommandations figurent dans son rapport.

Une part croissante d’indépendants au sein des équipes commerciales des agences immobilières

D’après CCI France, « 69 122 des professionnels de la transaction immobilière exercent sous le statut d’indépendant, soit 53,5 % des effectifs du secteur ». En seulement 11 mois, leur proportion a gagné 2,5 % points de pourcentage, autant que la baisse enregistrée du côté des quelque 59 840 collaborateurs salariés, qui ne représentent plus que 46,4 %. Selon certains experts, les statistiques fiables font défaut, mais la part réelle des indépendants pourrait même s’élever à 70 %.

Depuis des années, la FNAIM se mobilise pour aider les acteurs du marché à s’adapter aux bouleversements en cours en matière d’emploi. Pour le premier syndicat des professionnels de l’immobilier tricolore, le cadre réglementaire pour les agents commerciaux indépendants et leur relation avec les agences immobilières, quel que soit leur type, sont des sujets de préoccupation prioritaires.

Les 10 propositions phares recommandées dans le rapport

FCI Immobilier vous propose de revenir sur les 10 propositions proposés par Laurent Grandguillaume afin d’apporter un changement de postures et de doctrines nécessaires sur un marché en pleine mutation. L’occasion pour FCI Immobilier de vous proposer le portage salarial qui allie protection sociale, liberté d’indépendance et sécurité.

Frederic Camus, Directeur Général de FCI IMMOBILIER, se félicite des propositions du « rapport GRANDGUILLAUME » qui met en lumière le statut choisi et la reconnaissance du Portage salarial comme statut incontournable, une véritable avancée de la protection du négociateur indépendant.

  1. 1. Mettre en place au sein de la FNAIM un observatoire dédié aux évolutions du travail.
  2. 2. Créer en partenariat avec l’Insee, CCI France et le groupement Infogreffe, des outils permettant de recenser avec exactitude le nombre d’agents commerciaux et de négociateurs immobiliers.
  3. 3. Instaurer des échanges réguliers avec les représentants des indépendants.
  4. 4. Réaliser chaque année un baromètre public sur l’emploi (évolutions, parcours, transitions, besoins en formation).
  5. 5. Mettre à jour un modèle de contrat commercial intégrant les enjeux liés au RGPD, à la propriété intellectuelle, aux clauses de confidentialité et de résiliation, etc.
  6. 6. Étoffer le catalogue de formation de la fédération.
  7. 7. Développer une plateforme de services dédiée aux non-salariés, dont un label attestant de la qualité de service.
  8. 8. Ajouter une case pour chaque statut d’indépendant (associé, salarié porté, conjoint collaborateur, stagiaire, apprenti) dans le Cerfa.

Cette évolution administrative permettrait de clarifier une situation souvent qualifiée de floue dans l’esprit des sociétés immobilières.

  1. 9. Actualiser le Certificat de qualification professionnelle (CQP) de branche suivant les exigences de numérisation imposées par une gestion paritaire.
  2. 10. Élaborer un contrat commercial type tenant compte de l’essor du portage salarial et des implications pour les relations avec les agences et réseaux.

Le portage salarial permet de sécuriser les relations contractuelles entre les parties, tirant avantage pour l’agence Immobilière de travailler avec un indépendant ayant une réelle protection sociale.

L’ensemble des propositions permettent aux négociateurs immobiliers de sécuriser leur activité et apportent des nouvelles perspectives d’évolution pour le secteur.

Pour Jean-Marc Torrollion, président de la FNAIM, cette « analyse de très grande qualité » est indispensable pour renforcer la relation des agents immobiliers aux indépendants et accompagner les agents commerciaux. Le volet formation l’intéresse tout particulièrement, la montée en compétences des collaborateurs étant un pilier de l’efficacité et de la satisfaction des clients.

Communiqué de presse complet de la FNAIM

 


Toutes les actualités