NAVIGATION
Thibault Touchant OTAREE

Nous avons l’occasion de découvrir Thibault Touchant, Directeur Commercial chez OTAREE. FCI Immobilier vous laisse découvrir son parcours.

 

 

 

 

Pouvez-vous vous présenter à nos lecteurs ?

Je suis Thibault Touchant, un des 4 cofondateurs d’OTAREE. Nous avons créé cette société il y a 2 ans. Tout est parti de la rencontre d’un professionnel de l’immobilier, Denis Colomb avec un professionnel du logiciel, Sébastien Henrot et moi-même, spécialiste du marketing digital et de la communication depuis plus de 15 ans. J’ai intégré l’équipe à plein temps depuis juin dernier. Du rôle d’actionnaire et de consultant, je suis passé très rapidement à la direction commercial d’OTAREE.

Pouvez-vous nous en dire un peu plus sur OTAREE ?

OTAREE est une solution pour les vendeurs d’immobiliers neufs. Notre offre est destinée aux agents, mandataires immobiliers, courtiers en crédit immobilier ou encore conseillers en gestion de patrimoine.

Elle repose sur 4 piliers :

  • LINK, notre logiciel de vente d’immobilier neuf qui comprend un portail immobilier, un CRM et un simulateur PINEL avancé ;
  • Un Stock Promoteurs qui donne accès à plus de 18 000 lots, et près de 150 conventions promoteurs. Aujourd’hui, c’est le stock le plus à jour et le plus fiable du marché ;
  • Des services dédiés aux professionnels de l’immobilier neuf : back office 7j/7, conciergerie immobilière, leads accession et investissement locatif ou encore délégation de carte T;
  • Un modèle économique qui repose sur un abonnement mensuel sans engagement et sans exclusivité avec 100% de la commission promoteur reversée dès la 1ère vente. De notre côté, nous facturons 599 euros HT de frais administratifs, quel que soit le montant de la vente.

Nous avons commencé à commercialiser notre offre en décembre 2019 et comptons aujourd’hui plus de 270 clients actifs. C’est donc une superbe évolution et un rythme soutenu avec environ 50 nouveaux clients par mois. Nous sommes présents partout en France et avons pour ambition de nous développer à l’international d’ici quelques temps.

Comment avez-vous connu le portage salarial ?

Nous cherchions des solutions pour les gens qui souhaitaient travailler dans l’immobilier. Nous avons rapidement constaté qu’il existait des contextes juridiques très différents. Nous avons trouvé FCI Immobilier qui se révèle être très intéressant pour les professionnels qui viennent nous voir et qui n’ont pas encore de statut ni de carte professionnelle.

Comment voyez-vous l’évolution du marché immobilier dans les temps à venir ?

Sur les 12 mois à venir, nous sommes dans une phase assez compliquée concernant le marché du neuf. Les prix ne vont pas baisser car il y a trop peu de biens disponibles. Cette tension sur les stocks s’explique par 2 facteurs :

  • 2020 a été une année d’élections municipales, synonyme chaque fois de ralentissement des permis de construire.
  • La crise de la covid et le confinement ont décalé ces élections, et donc gelé encore plus durement les permis de construire et limiter la livraison des chantiers en cours.

Donc sur les années 2020-2021, les promoteurs ont peu de programmes à livrer. On peut considérer que cela devrait reprendre à partir de 2022.

Comment gérez-vous la forte concurrence au sein des réseaux immobiliers, physiques et internet ?

Aujourd’hui, nous n’avons pas de concurrents directs mais certains acteurs proposent des services sur des segments de notre offre. Seulement, ils n’apportent pas la qualité complète de notre logiciel.

Nous sommes  engagés dans une course en mode start-up avec l’adage bien connu : “Leader takes all”. Notre objectif est de renforcer nos positions et de grossir rapidement pour assurer un maximum de valeur à nos clients et pérenniser notre société.

D’après votre expérience professionnelle, quelles sont les qualités à avoir pour réussir dans l’immobilier ?

Sur la partie de la vente dans l’immobilier neuf, il faut absolument maîtriser les techniques de vente.

C’est de la vente sur plan donc il faut faire des découvertes très approfondies du client et de son projet pour pouvoir lui faire de bonnes propositions.

On ne peut pas jouer sur l’émotion ni sur le “coup de cœur » comme cela existe lors d’une visite…

Donc, au final c’est une vente assez technique. Il faut aussi être capable d’accompagner son client après la signature, s’intéresser à sa vie pour le comprendre etc.

Un dernier mot pour les négociateurs qui souhaiteraient utiliser OTAREE ?

N’hésitez pas à nous contacter ! Notre équipe est à votre disposition pour organiser des démonstrations individualisées de notre solution ! Nous prenons le temps d’accompagner chacun de nos clients pour qu’il choisisse l’option qui leur convient le mieux. C’est la réussite de nos clients qui fera notre réussite. Enfin Je rappelle qu’OTAREE est sans engagement de durée, ni exclusivité. Vous restez 100% libres.

 

 


Tous les témoignages