NAVIGATION
Aymeric Grimault

Pouvez-vous vous présenter à nos lecteurs ?

Je suis Aymeric Grimault, dirigeant associé du réseau d’agence immobilière Logénord et agent immobilier depuis plus de 16 ans. Je suis avant tout passionné par mon métier. Cette passion que j’ai eu envie de transmettre m’a conduit à m’associer à Karim Yarrouti, fondateur de l’agence immobilière Logénord. Après 10 ans d’immobilier, j’avais envie de prendre les rênes d’un réseau d’agences et partager mon expérience.

Parlez-nous de votre parcours (études, postes occupés…)

Après le BAC, je décide de me lancer dans la vie active. L’immobilier m’intéresse rapidement et j’intègre à 20 ans, en tant que négociateur immobilier, une agence qui s’implante sur Lille. Trop jeune, et non accompagné, cette 1ère expérience est un échec. Je persévère et rebondis dans un réseau d’agences immobilières régional où j’intègre une équipe avec qui je suis fier d’avoir travaillé durant une dizaine d’années.

Ce fut une très belle expérience professionnelle. Arrivé à 30 ans, je décide de m’associer à Karim Yarrouti, fondateur de l’agence immobilière Logénord et ami de toujours, pour l’accompagner dans le développement du réseau d’agence immobilière Logénord et transmettre mon savoir.

Quels sont les nouveaux programmes et ambitions proposés par Logénord ?

Aujourd’hui, nous sommes un réseau de 4 agences immobilières, composés de 25 conseillers et d’une équipe de direction. Nous sommes actuellement en phase de recrutement afin de développer de nouveaux secteurs et ouvrir d’autres agences. Notre développement continue, en prenant le temps d’accompagner nos collaborateurs. Nous avons l’ambition d’ouvrir prochainement une cinquième agence.

Quels sont les enjeux du marché de l’immobilier pour l’avenir ?

Je pense que nous allons continuer sur les mêmes standards, même si les taux d’intérêt augmentent. Il va y avoir une différence avec 2021 au niveau des délais de ventes qui risquent de s’allonger légèrement, par la même occasion, nous risquons de retrouver les négociations. Le danger est peut-être de voir apparaître une légère régulation du nombre d’investisseurs avec le durcissement des conditions d’accès au prêt. Paradoxalement, le coût de la rénovation énergétique pour les logements énergivores peut obliger certains bailleurs à se séparer de leur bien. L’immobilier est une valeur refuge et nous allons encore vivre une belle année.

Comment avez-vous connu FCI ?

Par mon associé! Il avait longtemps cherché un fonctionnement qui pourrait être avantageux pour chaque partie et aujourd’hui, la plupart de nos collaborateurs choisissent ce statut sécurisant.

Quelle offre proposez-vous aux professionnels de l’immobilier qui souhaitent travailler avec Logénord ?

D’abord, nous offrons une visibilité et véritable outil de travail avec nos agences immobilières se trouvant au cœur des villes où nous travaillons. Ensuite, et c’est là où l’on se démarque, avec notre barème de rémunération. Un conseiller immobilier chez Logénord gagne entre 50% et 75% des honoraires, calculés en fonction du chiffre d’affaires produit sur le mois! C’est une véritable différence puisque chaque mois, les compteurs sont remis à zéro afin de pouvoir atteindre facilement 75% de rémunération. Également, chaque conseiller dispose de toute la publicité et de sa communication totalement gratuite. Enfin, et j’estime que c’est le point le plus important, nous garantissons une formation continue et personnalisée auprès de chacun de nos collaborateurs.


Tous les témoignages