Menu

Zoom sur le village olympique et les travaux prévus jusqu’en 2024

 

L’opération pour la vente des terrains du futur village olympique a débuté au mois de mars. C’est un projet immobilier de très grande ampleur, qui sera dans un premier temps le lieu de résidence des athlètes pendant les JO de Paris en 2024, puis il sera transformé en nouveau quartier au nord de la capitale. Autant dire que les travaux s’annoncent importants ! Alors que faut-il savoir de ce projet ? On vous dit tout !

 

Les terrains

Depuis le 12 mars, les terrains sont mis en vente sur le marché international des professionnels de l’immobilier. Actuellement, c’est un site très peu animé, qui devrait totalement changer dans les années à venir. En effet, on parle ici de 51 hectares qui sont à cheval sur Saint Ouen, Saint-Denis et L’Ile-Saint-Denis. On y trouvera en 2024 des dizaines de bâtiments qui accueilleront les 15 600 sportifs attendus aux Jeux Olympiques. Après les JO, ces bâtiments seront rapidement reconfigurés pour faire place à un nouveau quartier parisien. En effet, dès 2025, 2 200 logements familiaux seront proposés. On trouvera 900 logements spécifiques, 300 chambres d’hôtels, et 135 000 m2 consacrés aux bureaux et aux commerces. Les immeubles feront de 3 à 9 étages, et ils seront tous modernes avec des matériaux en bois ou en béton bas carbone, des toits végétalisés… Tout le quartier sera repensé pour une circulation piétonne et cyclable. Les ambitions environnementales ont clairement été annoncées. C’est un défi considérable mais aussi un enjeu économique important.

 

Les démolitions et les travaux

En effet, les enjeux sont très importants car il faut tout redessiner, et donc détruire ce qui est actuellement présent sur place. Les opérateurs de constructions seront sélectionnés à la fin de l’année 2019. Et en 20220, ce sont les travaux de démolition et de dépollution qui débuteront. Les chantiers commenceront en 2021 et s’achèveront en 2024. Le calendrier est donc très serré. Sans compter le budget qui est colossal car on parle de près de 500 millions d’euros. De très nombreux travaux sont prévus, et il ne faut surtout pas qu’il y ait le moindre retard si tout doit être prêt pour les Jeux Olympiques de 2024 à Paris.

 

Une organisation minutieuse

C’est Solideo qui est l’organisme public chargé des futurs sites olympiques. Aussi, ce dernier est chargé de faire le choix au niveau des constructeurs potentiels, le choix définitif étant annoncé en octobre prochain. C’est un enjeu de taille pour les géants du BTP, et notamment pour Bouygues et pour Eiffage. En effet, ces entreprises font partie de la première sélection connue depuis quelques semaines seulement. Ensuite, il faudra aller très rapidement puisque les dépôts des permis de construire se feront dans la foulée, dès le mois d’octobre, afin de lancer les chantiers au plus tard début 2021.

Le projet est immense, les défis à relever importants, le planning serré, le budget conséquent… Le village olympique et les projets immobiliers attenants vont occuper le secteur de l’immobilier pendant plusieurs années. Le résultat sera-t-il à la hauteur des espérances ? Affaire suivre de près !

 

 


Toutes les actualités