NAVIGATION
3g immo

Il a fallu passer par la crise de 2008 pour que le groupe 3G Immo trouve enfin une stratégie qui lui est adaptée. Le réseau valoriserait tout particulièrement les compétences et l’expérience. Cette politique lui a permis de développer son chiffre d’affaires et le nombre de ses collaborateurs. Il compte désormais sur le digital pour soutenir cette croissance.

3G Immo réunirait environ 650 négociateurs immobiliers à l’heure actuelle. Le groupe enregistre un chiffre d’affaires de 25,4 millions d’euros à la clôture de son exercice en juin 2021. Un résultat qui relaterait une évolution d’environ 14 %.

Derrière ce succès se trouverait une politique bien pensée. Le fondateur a pris le temps d’en parler lors d’un entretien accordé au magazine ImmoMatin. La base serait de privilégier la qualité à la quantité. Dans ce cadre, 3G Immo se serait focalisé sur les mandataires expérimentés depuis 2008. La stratégie a été mise en place dans le but de se distinguer des concurrents dans les Réseaux immobiliers. Elle montrerait aujourd’hui son efficacité.

La formation est essentielle pour l’exercice du métier

Le métier de négociateurs immobiliers serait perçu par beaucoup comme une tâche facile. Guillaume Toussaint, le fondateur de 3G Immo rejette cette idée. Pour lui, il requiert des connaissances solides, notamment pour l’aspect technique et juridique. Il existerait également des qualités à développer comme l’empathie ou avoir une bonne culture générale.

Chez 3G Immo, la stratégie est ainsi claire : recruter uniquement des négociateurs formés au métier et expérimentés. Ces derniers devraient avoir exercé pendant près de deux ans. Par ailleurs, le groupe préfère que ses collaborateurs se consacrent entièrement à cette activité.

Le profil demandé semble correspondre aux professionnels qui souhaitent devenir indépendants après des années d’exercice en agence. D’ailleurs, ils peuvent mener l’activité en devenant salarié porté.

Le portage salarial immobilier permet de maintenir le statut de salarié tout en gagnant en autonomie. Le mandataire sera alors rattaché par un contrat de travail avec une entreprise spécialisée dans ce type de contrat. Il aura accès à tous les droits qui découlent du statut de salarié. Il bénéficiera d’une couverture d’assurance (maladie, chômage, retraite), des formations, des congés payés, etc.

Le négociateur en portage salarial peut choisir librement son client et discuter le prix avec celui-ci. Il peut travailler avec des agences ou des Réseaux immobiliers. L’entreprise cliente conclut ensuite un contrat de prestation avec la société de portage salarial. Cette dernière se charge de payer le mandataire. Il percevra un salaire à la place des commissions.

Investir dans le digital

En plus du statut acquis, le portage salarial permet de déléguer les tâches administratives. Elles seront alors prises en charge par l’entreprise avec laquelle le mandataire a signé son contrat de travail.

Ce mode de fonctionnement est synonyme de simplicité pour les négociateurs comme pour les agences clientes. Ces dernières n’auront aucune obligation à remplir qui relève du salariat. Elles doivent verser la commission négociée en amont, comme pour tout contrat avec un mandataire. Il appartient ensuite à la société de portage salarial de rémunérer le mandataire.

Ce type de contrat peut naturellement convenir aux réseaux comme 3G Immo et ses 640 négociateurs. De plus, ce dernier chercherait actuellement à se développer. Le groupe reste ouvert à toute nouvelle collaboration, selon son fondateur. Néanmoins, il va principalement concentrer ses investissements sur le digital pour cette année.

À ses débuts en 2006, le digital n’était pas présent dans le secteur comme il l’est actuellement. Aussi, pour améliorer sa visibilité, le réseau immobilier devait compter sur les journaux locaux. Il ne compte pas pour autant délaisser ces outils traditionnels aujourd’hui. Ils seront toutefois combinés à des solutions digitales.

Le groupe tient d’ailleurs à maintenir sa politique de toujours mettre en avant le côté humain. Le fondateur tient ainsi à ce que le digital reste au service de ses collaborateurs. L’entreprise prévoit dans ce cadre de mettre au point des solutions métier ou des outils de génération de leads vendeurs.

Rate this post

Toutes les actualités