NAVIGATION
Rénovation thermique

Dans un contexte de tension sur les approvisionnements énergétiques, la question de la consommation des logements devient centrale. A ce titre, plusieurs dispositions légales viennent encadrer et modifier la situation en matière de rénovation thermique. Ces mesures, structurelles et conjoncturelles, ont un impact certain. Vous souhaitez en savoir davantage sur la question de la rénovation des logements ? Notre article fait le point, pour vous, sur les éléments à retenir.

Rénovation thermique : le cadre général

La rénovation thermique est un enjeu depuis un certain nombre d’années. En effet, il correspond à l’un des piliers de la sobriété énergétique. En isolant davantage un habitat, les occupants économisent de l’énergie tout en améliorant leur confort au quotidien.

Pour isoler et rénover efficacement un logement, il est nécessaire de lutter contre les ponts thermiques. Un pont thermique est une faille dans l’isolation d’un logement. Il s’agit d’endroits où l’air froid va pouvoir entrer en hiver et l’air chaud en été.

L’objectif est donc de réduire le nombre de passoires thermiques, correspondant aux logements les plus énergivores. Pour y parvenir, les pouvoirs publics ont mis en place plusieurs actions :

  • la rénovation des aides à la rénovation le 1er janvier 2020 ;
  • le durcissement des mesures pour les logements de classe E à partir du 1er janvier 2021 ;
  • le diagnostic énergétique obligatoire pour la vente de logements de classe F et G à partir du 1er janvier 2022 ;
  • les logements de classe F et G seront interdits de location au 1er janvier 2023.

Toutes ces mesures ont pour objectif d’inciter à réaliser des travaux. L’objectif est de n’avoir que des logements de classe E maximum en 2028.

Les chiffres de la rénovation thermique

Le bilan des différentes aides permet d’y voir plus clair sur l’impact de la rénovation thermique. Ainsi, l’étude des chiffres montrent des éléments intéressants qu’il convient de retenir.

Le rythme des rénovations

Un rapport en date de mars 2022 de l’Observatoire national de la rénovation énergétique (ONRE) donne des indications précieuses. Parmi les données proposées, le rapport fait un état des lieux du rythme des rénovations par an.

Ainsi, en 2016, il n’y avait “seulement” qu’un million de logements rénovés en France. Depuis, le rythme s’est accéléré, traduisant une vraie volonté politique et un soutien de tous les acteurs. En 2019, le rythme dépasse même la barre des 2 millions avec près de 2,1 millions de logements rénovés sur l’année.

Par ailleurs, si on intègre tous les types de travaux, le nombre de logements rénovés augmente aussi. Ainsi, en intégrant les travaux portant sur les volets, les fenêtres et les portes, le nombre de logements rénovés atteint 2,4 millions sur l’année 2019.

Le volume des rénovations

La rénovation thermique, portant sur des millions de logements, permet de réaliser des économies d’énergie de manière substantielle. En effet, le rapport de l’ONRE a calculé le volume d’économie d’énergie réalisé.

Ainsi, en 2016, les travaux de rénovation thermique ont permis d’économiser 4,8 térawatt-heure (TWh). Il convient de rappeler qu’un térawatt-heure correspond à 1 milliard de KW heure. La France consomme l’équivalent de 1 600 térawatt-heure chaque année. Il s’agit donc d’une vraie économie de la consommation pour les appartements comme pour les maisons individuelles.

L’effet rebond

Lorsque l’on aborde le sujet de la rénovation thermique, il est nécessaire de prendre en compte la notion de l’effet rebond. L’effet rebond peut, en effet, modifier les économies d’énergie réalisées. Lorsque des particuliers réalisent des travaux de rénovation, le rendu peut venir changer leurs comportements au quotidien.

Ainsi, les particuliers peuvent être tentés de profiter des gains réalisés en isolation pour améliorer leur confort. En d’autres termes, les occupants d’un logement vont chauffer davantage pour obtenir la température idéale souhaitée pour leur logement.

Les efforts de rénovation thermique sont alors contrebalancés par des comportements de surchauffe. Cette situation explique alors un effet rebond dans l’état des lieux de la consommation énergétique du logement concerné.

Ainsi, les économies d’énergie peuvent apparaître alors comme moins importantes à cause de l’effet rebond. Sans compter que les travaux d’isolation et de rénovation peuvent avoir un impact limité avec le temps. Le choix d’un prestataire qualifié est donc très important.

Rénovation thermique : les aides possibles

Comme nous allons le voir par la suite, il existe une multiplicité de dispositifs permettant de financer des travaux de rénovation énergétique. Ainsi, les particuliers peuvent solliciter différents organismes pour obtenir des subventions utilisables dans le cadre de travaux.

Ainsi, en 2022, les occupants d’un logement peuvent solliciter les aides suivantes :

  • MaPrimeRénov’. Dispositif le plus important et qui peut représenter plusieurs milliers d’euros d’aides pour la rénovation thermique.
  • L’éco-prêt à taux zéro. Ce prêt avec 0 % d’intérêt aide à financer ses travaux jusqu’à 50 000 €.
  • Le coup de pouce Économies d’énergie. Ce dispositif propose aussi des primes pour la rénovation thermique.
  • Les Certificats d’Économie d’Énergie. Ce sont des aides proposées par les fournisseurs d’énergie pour aider à la rénovation thermique.
  • La TVA à 5,5 %. En bénéficiant de l’abaissement du taux de la TVA sur les travaux de 20 à 5,5 %, les occupants d’un logement à rénover réalisent des économies conséquentes.

Il convient de souligner qu’il est toujours nécessaire de faire appel à un professionnel reconnu garant de l’environnement (RGE) pour bénéficier des aides. Cette certification est surveillée et contrôlée chaque année par des organismes en lien avec l’État.

Entreprendre dans l’immobilier avec le portage salarial

Le secteur de l’immobilier est un domaine d’activité qui recrute. Toutefois, il est essentiel de sécuriser son activité professionnelle. A ce titre, le portage salarial fait office de solution adaptée pour les négociateurs immobiliers.

Ils peuvent bénéficier d’un accompagnement professionnel tout en accédant au statut de salarié. De nombreuses tâches administratives et fiscales sont, en outre, gérées par la société de portage salarial employeuse.

Le portage salarial vous intéresse ? Prenez contact avec FCI Immobilier, la société de portage salarial spécialisée dans les métiers de l’immobilier.

Rate this post

Toutes les actualités