NAVIGATION

Suite à la flambée des prix en 2012, le marché immobilier montre des signes d’apaisement en ce début d’année 2013. Les acquéreurs font progressivement leur retour. Le courtier CAPFI a analysé leur profil.

 

Même si le début d’année est une période peu propice aux acquisitions immobilières, les conditions de crédit immobilier sont extrêmement favorables avec des taux d’intérêts particulièrement bas :

« Le taux fixe moyen hors assurance se situe à 2,80 % sur 15 ans, 3,10 % sur 20 ans et 3,35 % sur 25 ans, note le courtier Cafpi. Le mois de janvier a été un record en termes de contacts clients car les acquéreurs ont bien compris que les taux n’allaient pas indéfiniment chuter ». D’après le courtier, les taux des prêts immobiliers devraient stagner au mois de mars avant de repartir à la hausse.

 

Profil des acquéreurs

Pour ceux qui se sont lancés dans l’acquisition d’un bien en février 2013 (d’après les demandes de crédit traitées par Cafpi) :

>  Dans 83% des cas, il s’agissait d’un achat de résidence principale

> Dans seulement 15% des cas il s’agissait d’investisseurs

> Les primo-accédants empruntent en moyenne 155 986 euros sur 239 mois (presque 20 ans) soit 4,81 années de revenu. 67,5 % d’entre eux achètent dans l’ancien.

> Les secundo-accédants empruntent davantage mais sur une durée plus courte. Le montant moyen de leur crédit s’élève à 188 172 euros sur 211 mois (environ 17,5 ans), soit 4,51 années de revenu. 90 % d’entre eux achètent dans l’ancien.

 

En 2012, les transactions ont connu une baisse de 20% malgré la baisse historique des taux d’intérêt.


Toutes les actualités