NAVIGATION
negociateur immo

Après l’épidémie du covid-19, le marché de l’immobilier reste sur une marge de rentabilité satisfaisante malgré une année 2020 difficile. Le secteur redémarre avec des prix en hausse notamment pour l’immobilier ancien, mais les ventes reprennent petit à petit. Quant aux négociateurs de ce secteur, certains cherchent aujourd’hui à « sécuriser » davantage leur statut d’indépendant.

L’année 2021 reste fructueuse notamment pour le secteur de l’Immobilier ancien. Les ventes ont certes baissé, mais les conséquences de la crise sanitaire étaient globalement moins importantes que prévus. La plupart des grandes organisations professionnelles du secteur immobilier sont confiants quant aux mois à venir.

Bon nombre d’agents indépendants tels que les vendeurs et les promoteurs immobiliers préfèrent adopter de nouvelles mesures. En effet, après la crise, la nécessité de sécuriser son activité entrepreneuriale est une évidence pour certains professionnels. La pérennité des missions, la protection sociale et autres avantages longtemps propres aux salariés sont aujourd’hui accessibles à l’auto-entrepreneur.

Globalement, le secteur de l’immobilier se porte bien après la crise

La crise sanitaire de 2020 s’est révélée moins dévastatrice dans le secteur immobilier. D’après les chiffres délivrés par la chambre interdépartementale des Notoires du Val de Loire, les ventes ont faibli de 7,9 % l’année dernière. Plus exactement :

  • Les terrains à bâtir : -6,2% ;
  • Les maisons anciennes : -2,2% ;
  • Les appartements anciens : -9% ;
  • Les appartements neufs : -34%.

Certains directeurs d’agence se disent même satisfaits de la reprise des ventes après la crise. Pour ne citer que Cyril Decoux, aujourd’hui à la tête de trois agences immobilières de Tours, qui résume :

La baisse est moins importante que ce que l’on craignait […] En juin, on a fait le meilleur mois depuis sept ans, depuis l’ouverture de l’agence. […] Les acquéreurs ont été un peu euphoriques. On visitait, ils faisaient une offre. On a même fait des ventes sans visiter.

Cette satisfaction générale est d’autant plus corroborée par Julie Fèvre, qui dirige sept agences immobilières à l’ouest d’Indre-et-Loire. La directrice confirme qu’ils ont été très sollicités par les clients depuis leur réouverture en mai dernier. La période de déconfinement a été marquée par une reprise rapide des ventes, même pour les biens auparavant moins prisés. Selon les retours des professionnels et des négociateurs immobiliers, certains biens se sont même écoulés encore mieux qu’avant la crise.

Une nouvelle opportunité pour les négociateurs immobiliers

Le secteur de l’immobilier se voit ainsi redonné un second souffle après la période précaire de l’épidémie. L’engouement des acheteurs profitent surtout aux négociateurs immobiliers. Le métier a encore de l’avenir. D’autant plus qu’il peut aussi évoluer de l’entreprenariat vers un statut plus avantageux et privilégié grâce à une protection sociale.

Il s’agit d’une solution qui séduit de plus en plus d’auto-entrepreneurs : celle du portage salarial immobilier. Les enjeux du métier de l’immobilier font de ces types de services un accompagnant précieux pour le professionnel. En effet, ils exigent efficacité, souplesse et horaire décalés. Grâce à l’accompagnement sur-mesure d’un portage salarial, le négociateur immobilier pourra se délester de bon nombre de tâches administratives, comptables et sociales.

De même, un des aspects qui expliquent le succès de cette solution concernent les avantages apportés par le statut de salarié porté. En effet, le négociateur immobilier profite de tous les droits et avantages d’un salarié ordinaire. Il s’agit de l’affiliation à une mutuelle santé et/ou une complémentaire santé, d’un contrat de prévoyance.

De plus, le portage salarial dispense le professionnel immobilier des procédures administratives qu’il aurait à effectuer pour créer son entreprise. Il exerce en toute indépendance tout en jouissant d’un statut de salarié. Cette situation lui permet de l’alléger de nombreuses charges qu’assume d’ordinaire un créateur de société.

Rate this post

Toutes les actualités