Menu

Augmentation du pouvoir d’achat immobilier en 2012

Malgré l’effondrement du volume de transactions en 2012, la suppression du PTZ Plus dans l’ancien, le pouvoir d’achat immobilier qui rappelons-le est la capacité d’achat en mètres carrés rapportée aux revenus moyens et aux conditions d’emprunt, a fortement progressé dans les 10 grandes villes de France.

Une hausse du pouvoir d’achat allant de 8 à 14%

Dans leur dernières études, le courtier Empruntis et MeilleursAgents.com se sont basés sur les revenus nets moyens des ménages dans 10 grandes villes de France avec un endettement de 33 % sur 20 ans et 5% d’apport personnel pour définir la capacité réelle moyenne de remboursement des ménages dans chaque grande ville française.Les résultats révèlent alors une hausse globale du pouvoir d’achat et ceci partout en France.

Les plus fortes hausses sont enregistrées à Nantes et Lille (+ 14%) dues à une forte baisse des prix (-2,5% et -3% respectivement) et à la baisse des taux d’intérêt de 0,95 et 0,9 point, qui ont permis une augmentation de la capacité d’emprunt de 10%.

A la suite du classement, nous retrouvons Toulouse, Marseille, Bordeaux et Paris enregistrant une hausse du pouvoir d’achat immobilier de 13 %, Strasbourg avec une augmentation de 12 %, suivi de Rennes et Nice atteignant les + 11 %.

Dernière ville du classement ; Lyon qui enregistre une hausse du pouvoir d’achat immobilier de 8 % et pour cause « c’est la ville où les prix ont le plus augmenté », précise Sébastien de Lafond, président du réseau MeilleursAgents.com.

8 m² de surface en plus  

Suivant les prix de l’immobilier, la surface moyenne que peut acquérir les ménages a le plus augmenté à Strasbourg  avec 8 m² supplémentaires passant de 64 m² l’an dernier à 72 m². Les villes de Rennes et Nantes gagnent également 8 m² chacune, les surfaces respectives s’élèvent à 71 m² et 65 m².

Arrivent ensuite Lille, Toulouse et Marseille avec 7 m² de surface supplémentaires puis Bordeaux avec 6 m² supplémentaires.

Pour finir, les villes qui connaissent la plus faible hausse de surface moyenne s'élèvant à + 4 m² sont :  Lyon (60 m²), Nice (41 m²) et Paris (36 m²), ville la plus riche mais où le prix de l’immobilier est toujours plus cher.

Notez cet article


Toutes les actualités