NAVIGATION
numerisation-maquette

Le moyen le plus simple pour illustrer un projet est la maquette. Elle est souvent utilisée pour démontrer le plan d’une ville. De plus, elle a connu des évolutions. Aujourd’hui, la maquette existe en 3D. Cette dernière est plus simple à consulter que le classique. Par ailleurs, les techniciens optent pour une alliance entre les deux pour de meilleurs résultats.

Actuellement, l’unité mixte de recherche travaille sur les maquettes des plans-reliefs et des anciennes villes. Elle prévoit de les numériser afin d’avoir plus d’informations sur leurs données de fabrication. En effet, la structure d’une ville reflète une partie de son histoire. D’un autre côté, les plan-reliefs représentent la manière dont le territoire français a été formé.

Ce sont surtout les localités emblématiques qui tirent profit de ce projet de numérisation. Les maquettes et les plans numériques sont les meilleurs outils d’illustration d’une construction. Aussi, ils contribuent dans la promotion touristique d’un endroit. De plus, le support d’un CGP peut être essentiel. Ce dernier peut avoir recours au portage salarial immobilier ou à un statut d’indépendant.

L’exploitation des maquettes

Avec le développement de la technologie, le modèle numérique peut être largement exploité. D’ailleurs, des jeux vidéo ont été créés pour inciter la curiosité du public. Pour sa part, le plan-relief virtuel est la base du système d’informations dans le domaine du patrimoine. Aussi, il est utilisé pour créer des restitutions et des simulations archéologiques.

Récemment, le cahier des charges de l’appel à projets concernant la numérisation du patrimoine et de l’architecture a été approuvé. Ce plan entre dans le cadre du programme d’investissements d’avenir. L’arrêté en question est sorti le 3 août 2021 et est consultable sur le site internet du ministère de la Culture.

Des collections célèbres

Les maquettes anciennes de villes ont été créées à l’image de la réalité. Toutefois, certaines d’entre elles ont été conçues après la disparition de l’endroit. Dans ce dernier cas, on peut citer les œuvres d’Auguste Magnin qui représentent Genève ou de Gustave Ruhl-Hauzeur pour Liège. Il s’agit d’une véritable richesse historique pour la localité. Elle comprend la cartographie, l’urbanisme… de l’époque.

Plusieurs collections de maquettes se trouvent en Europe. Celles qui sont au Palais des Beaux-Arts de Lille et à l’hôtel des Invalides à Paris font partie des meilleures.

Les créateurs ont utilisé de nombreuses techniques pour affaiblir la distance qui sépare l’observateur et la représentation. En effet, la perception de la maquette peut être influencée par son échelle. Pour y remédier, les célèbres auteurs comme Italo Gismondi, Paul Bigot et Auguste Magnin ont redimensionné leurs œuvres. Ils ont misé sur l’accentuation des dimensions verticales de leur art.

En outre, différents outils ont également été créés pour aider le spectateur. On distingue par exemple le relatoscope créé par Martin Vantreeck et le maquettoscope de Robert Auzelle.

Rate this post

Toutes les actualités